jueves, 7 de diciembre de 2017

((Arca Real Radio-école)). Questions pour Toni Martínez. SER Barcelone.



Questions pour Toni Martínez. SER Barcelone. 7-XII-17.
(Musique: Johnny Hallyday, "Vivre pour le meilleur". In memoriam)

. Bonjour, c'est Baldo pour ((Arca Real Radio-école)).
-- Hola, soy Baldo para ((Arca Real Radio-école)).

. Aujourd'hui, lors de ma visite à Barcelone, j'ai été invitée par Toni Martinez aux studios de la SER.
-- Hoy, en mi visita a Barcelona, he sido invitada por Toni Martínez a los estudios de la SER.

. Bonjour, Monsieur Martínez.
-- Hola, señor Martínez.
*
. Vous voudriez répondre aux questions que mes élèves de la Terminale du lycée "Arca Real" de Valladolid ont préparées pour vous ?
-- ¿Querría responder a las preguntas que mis alumnos de 2º de BAC del instituto "Arca Real" de Valladolid han preparado para usted?
*
. De nos jours, vous osez encore faire de l'humour pour raconter l'actualité, où trouvez-vous la force ?
--  Actualmente, usted se atreve a hacer humor para narrar la actualidad, ¿dónde encuentra la fuerza?
*
. Et qu'est-ce que vous pensez du fait que ce professeur qui vous parle n'ose pas travailler en cours les images du M. Puigdemon en parlant un parfait français ?
-- ¿Y qué piensa usted de que esta profesora que le habla no se atreva a trabajar en clase las imágenes del Señor Puigdemon hablando un perfecto francés?
*
. D'après vous, qu'est-ce qui a une meilleure reconnaissance : un contenu frappant peu constaté ou un contenu plus vérifié mais moins éclatant?
-- En su opinión, ¿qué tiene mejor reconocimiento: un contenido llamativo poco contrastado o un contenido más verificado pero menos vistoso?
*
. Merci beaucoup. Nous vous encourageons à continuer à être tel que vous êtes. ((ZRaDiO)) vous attend toujours à Valladolid. Au revoir.
-- Muchas gracias. Le animamos a que siga siendo tal y como es. ((ZRaDiO)) le espera siempre en Valladolid. Adiós.
*
. Voilà, chers élèves, maintenant c'est votre tour: il faudrait traduire les paroles de M. Martínez. Du courage!!

. Pues bien, queridos alumnos, ahora os toca a vosotros: habría que traducir las palabras del Señor Martínez. ¡¡Ánimo!!





((Arca Real Radio-école)) "Rupture" Laurie Darmon

Daniel Rivera nous offre la lecture de la chanson "Rupture" de Laurie Darmon. Si vous voulez la mémoriser, marquez comme lui les consonnes qui représentent les coups de l'homme envers la femme. Voilà des allitérations. 

Merci beaucoup, Daniel. Et merci aussi au technicien, Fernando.

Daniel Rivera nos regala la lectura de la canción "Rupture" de Laurie Darmon. Si queréis memorizarla, insistid como él en las consonantes que representan los golpes del hombre hacia la mujer. Son aliteraciones.

Muchas gracias, Daniel. Y gracias también al técnico, Fernando.


Rupture- LAURIE DARMON

Une porte qui claque,
Un deux trois verres de cognac
Tombent en vrac, c’est l’attaque
Et puis elle craque.

Larmes de solitude, lassitude,
Se dénude d'une prélude d’inquiétude,
Interlude d’une jeune fille prude.

C’est juste une fin un peu banale
Le final, terminal, histoire sentimentale
Qui fait son carnaval.

Puis vient la renaissance,
Imprudence, on s’en balance
C’est d’la démence.

Passé composé d’une épopée démesurée
Délurée, incendiée, même oubliée
Futur de quelques murmures
Écriture nocturne d’une aventure
Aux allures obscures

Paroles qui dérapent,
Un deux trois gouttes sur la nappe,
Il l’attrape ; elle le frappe,
Prochaine étape.

Puis on se bagarre, se sépare,
Départ pour un long cauchemar, style polar,
Grand boulevard d’un beau bazar.

Ce sont les restes d’une ivresse de jeunesse
De vieillesse, une tendresse qui s’abaisse

À la tristesse.